3axes école d’infographie 3D - Baby Foot Virtuel - Interactivité
École supérieure privée d’infographie 3D
Jeux vidéos & technologies numériques

Baby Foot Virtuel - Interactivité

Tourcoing : Un baby-foot numérique, en réseau ou en solo

LA VOIX DU NORD

C’est à l’école tourquennoise de formation numérique 3 Axes que l’idée a germé : un baby foot équipé d’un écran, tactile de surcroît. Une nouvelle manière de jouer, qui sera commercialisée fin mars.

« La sensation de jeu est peut-être un peu moindre, mais on peut imaginer un tas d’options supplémentaires. » Cédric Leneutre, Guillaume Clarys et Christophe Mary, les trois directeurs de l’école 3 Axes, activent les manettes de leur prototype. Un baby foot tout ce qu’il y a de plus classique : des tiges en métal ornées de boules en plastique pour les poignées, deux équipes de mini-footballeurs accrochés à leur tige par les bras, un ballon, deux buts… Sauf que là, les joueurs, le ballon, les buts, sont virtuels. Sur un écran plat qui orne l’espace tenu habituellement par le mini-terrain de foot. Les poignées et la structure du « baby », elles, sont réelles.

Les sensations ne sont effectivement pas les mêmes que lorsqu’on s’acharne avec hargne sur les poignées indestructibles de l’engin traditionnel espérant voir la petite balle blanche s’engouffrer dans le but. Mais elles ont justement un côté plus subtil. Plus numérique, difficile à décrire. Le son émis au toucher du ballon est celui des jeux vidéo, tout comme le graphisme (« GOAL ! » apparaît en lettres blanches sur l’écran lorsqu’un but est marqué).

Commercialisé par Toulet

« Nos étudiants sont destinés à travailler notamment dans le jeu vidéo, à inventer. Le baby foot, c’est ça : on voulait créer une autre façon de jouer », explique Cédric Leneutre. Car cette innovation numérique a été créée par les étudiants et les professeurs de l’école. Une idée collective devenue réalité, à coups de tâtonnements, d’essais, d’inventions.

Par le biais d’un partenariat précieux, aussi : la marque Toulet, à Bondues, qui commercialise déjà des baby foot haut de gamme. Le châssis du jeu vient de chez eux, l’écran et le logiciel viennent de 3 Axes, qui a déposé un brevet. Et attend avec impatience des propositions de développeurs pour créer d’autres jeux sur ce support de baby foot. Car voilà l’un des avantages de ce nouvel outil numérique : le baby foot n’est plus uniquement un jeu de ballon. Une variété infinie de jeux d’adresse et d’arcades pourra être développée sur ce support.

Commercialisation par la marque Toulet : dès le 31 mars, avec un lancement à Paris, sous le parrainage de Mathieu Debuchy. Rien que ça. Prix de vente envisagé : « Dans les environs de 25 000 euros », avance Marc-Alain Deldalle, patron de Toulet, qui voit dans ce jeu un « modèle extraordinaire, hyper avant-gardiste ».

Et après cette date, l’équipe de 3 Axes devrait se lancer dans le billard numérique, avec un tapis vert en fibre de verre tissé, fabriqué au CETI. Le made in Tourcoing a le vent en poupe.

Source : www.lavoixdunord.fr